Aller au contenu principal
52e Festival
18 Août - 28 Août 2018

Guy Ramona

 

Directeur du Festival de 1976 à 2002

En 1976, Guy Ramona reprend les rênes et donne une nouvelle impulsion à la manifestation qui se hisse au rang des plus grands rendez-vous musicaux français. Le nombre de concerts augmente progressivement : une quarantaine aujourd'hui, pour une fréquentation atteignant 25 000 personnes.

Pendant les années 80, le Festival se consacre spécialement à la musique française. Parallèlement, le répertoire s'ouvre largement à la musique sacrée, en adéquation avec le lieu cultuel qui l'accueille, mais est également un des premiers et plus fervents défenseurs de la musique ancienne et baroque exécutée sur instruments d'époque. La recherche de l'authenticité des interprétations, confiées aux meilleurs spécialistes, se double d'une volonté de re-création d'œuvres oubliées dans un équilibre avec des chef-d'œuvres du répertoire.

Dans les années 90, le Festival innove encore avec des concerts avec « spatialisation », utilisant la tribune de l'orgue, le jubé, etc., la production d'opéras d'église ou d'oratorio avec mise en scène ou mise en espace, sans oublier une production discographique régulière et la ré-édition de quelques partitions réhabilitées par des musicologues passionnés, ainsi que des créations contemporaines.